Unités de vie des Galopins

L'unité de vie des Galopins accueille des enfants de 6 à 12 ans issus de différents milieux sociaux, souvent déparentés et victimes de carences relationnelles et affectives.  Ils souffrent de difficultés de comportement, d'intégration sociale et scolaire majeures. L'enfant est au coeur de notre système en tant qu'être unique.


Spécificités de l'unité des Galopins

La spécificité des Galopins est son milieu pédagogique, « une maisonnée » où la prise en charge de l'enfant est adaptée à son handicap, ses difficultés et son rythme. Des règles de vie, des rituels sont définis et mis en place afin de tendre vers une bonne évolution de tous, dans le respect  de chacun.  Le but étant de vivre en harmonie, tous ensemble, pour que chacun y trouve son compte.

Pour cela, les différentes règles et rituels sont portés par l'éducateur en fonction des moments primordiaux de la journée (lever, toilette, suivi scolaire, coucher,…). Ils sont représentés à travers des référentiels afin que l'enfant et l'adulte puissent s'y référer à tous moments.
La cohérence est une valeur primordiale dans la prise en charge de l'enfant, et ce afin que celui-ci puisse se construire de manière structurante.

Objectifs de la prise en charge de l'unité des Galopins

  • Offrir un espace, un environnement dans lequel l' identité de l'enfant sera prise en compte (troubles, difficultés, freins,…), lui permettant de s'exprimer et de maintenir son image d'enfant.
  • Accompagner l'enfant dans son quotidien, afin de l'aider à se structurer en le responsabilisant au sein de son lieu de vie.
  • Consolider son estime de soi, souvent fragilisée dès son début de vie.
  • Développer des projets individualisés afin d'aider l'enfant à palier à ses difficultés.
  • Accompagner l'enfant dans sa scolarité, afin d' évaluer sa progression, son bien-être et de mieux cibler son suivi en mettant en place une collaboration avec le corps professoral.

Moyens mis en place

Les deux principaux moyens se situent au niveau relationnel
Le premier moyen est un positionnement éducatif, sécure et structurant à l'égard de l'enfant.  L'éducateur a pour mission de baliser le quotidien de l'enfant en faisant référence aux rituels, et règles de vie.  Dans sa singularité, il doit ajuster et rythmer ses injonctions de manières judicieuses en tenant compte du profil de l'enfant.

Le second moyen est la créativité.  Il se situe à deux niveaux :

Le premier niveau se situe au niveau relationnel où l'éducateur utilise  différentes techniques  relationnelles comme l'humour, le paradoxe, … mettant en scène des scénarios  structurants aux résonnances comiques ou « dramatiques ».

Le second niveau se situe au niveau des activités : le bien-être de l'enfant est un besoin existentiel. Des animations sont mises en place afin de renforcer la relation entre l'éducateur et l'enfant, et ce à travers un moment de plaisir complice partagé.  La notion de créativité est la base essentielle, soit le "pansement" de tous les maux de l'enfant. Qu'elle soit structurée ou non, l'activité et ses multiples facettes donnent la possibilité à l'enfant de s' évader de sa souffrance, tout en renforçant son estime de soi.

L'imaginaire est l'ingrédient qui assaisonne au mieux la recette de la prise en charge de l'enfant au sein de l'unité des Galopins puisqu'il rythme, structure, libère l'enfant.

Projet(s) individualise(s)

Au sein de l'unité des Galopins, les projets individualisés sont établis à partir d'une difficulté  de l'enfant relative à son quotidien. L'objectif est de le mettre acteur afin qu'il puisse tendre vers une démarche autonome. En équipe, le projet est défini, rédigé et exposé sur un support (thématique).  Le référent analyse le projet avec l'enfant.  Chaque membre de l'équipe éducative est invité à porter le projet et d'y référer l'enfant. Des évaluations sont réalisées selon en délai variable et adapté au projet, afin de déterminer, s'il peut être renouvelé.