Unité de vie SAS

Affichages : 5680

« SAS : petite chambre munie de deux parties étanches permettant de mettre en communication deux milieux dans lesquels les pressions sont différentes (Petit Larousse 2005) »

Le SAS se démarque des autres unités de par ses objectifs qui visent à donner aux jeunes la possibilité d'acquérir les gestes adéquats à la préparation de la vie en autonomie.  Pour pouvoir accéder au SAS, les jeunes doivent avoir au moins 16 ans et présenter suffisamment d'autonomie de base (se lever seul, avoir une hygiène corporelle acquise, savoir s'habiller seul et correctement, manger proprement, ....).

Alors que le SRJ propose une pédagogie basée sur le lien qui se noue entre le jeune et l'éducateur, pédagogie principalement axée sur le moment présent, la convivialité, le bien-être avec un accompagnement qui s'inscrit sur le long terme. Le SLS , quant à lui, s'inscrit davantage dans une démarche de transition, en vue de préparer la sortie du jeune avec des objectifs et une planification beaucoup plus claire. Dans ce contexte, la nécessité d'un accompagnement intermédiaire s'est fait pressentir. En effet, une prise en charge dans un groupe induit chez l'individu des comportements « adéquats » que l'on croit acquis. Hors de ce contexte très structurant, les bonnes habitudes s'étiolent et se réduisent à peau de chagrin. De même, remplir son temps libre, gérer sa solitude est parfois plus difficile que de gérer son appartement. Donner une valeur à l'argent, tenir un budget en fonction de ses besoins prioritaires reste également un concept flou tant que la personne n'est pas confrontée à la réalité.

Le « SAS » est donc un service intermédiaire préparant le passage du jeune à la vie adulte. Dès lors, le « SAS » accueille des adolescents confirmés, c'est-à-dire des jeunes gens en phase avec leur réalité quotidienne et leur projet scolaire.

Les objectifs spécifiques du SAS

Imprimer